a

 
Connexion

Login

mercredi, 23 janvier 2013 18:04

Pourquoi Leipzig ?

Written by  Roy de Rats

Désireux d'étoffer ce site par des articles relatant les actualités du studio Roy de Rats, il va de soi d'inaugurer cette section par une présentation plus approfondie du projet, qui sera déclinée en deux parties et qui suivra une logique temporelle. Aujourd'hui, nous parlerons donc de la naissance du projet ainsi que des raisons qui nous ont poussées à le porter jusqu'à Leipzig.

C'est dans le cadre d'une dernière année d'études (et tous les préoccupations qui vont avec !) que notre projet s'enracine. Nous nous sommes rencontrés à l'école Image et Son à Brest, formation sur trois ans apportant des savoirs en audiovisuel et en ingénierie sonore (dédiée à l'enregistrement musical), aussi bien par des aspects théoriques (la formation prend place à la faculté des sciences) que techniques (beaucoup de matériel pour pratiquer concrètement et beaucoup de professionnels intervenants).

Les questions qui nous travaillaient n'avaient rien d'exceptionnelles, comme beaucoup de notre génération : où et comment vivre et travailler après les études ? Ce qui nous a notamment rapprochés, c'était nos réticences à travailler en studio d'enregistrement déjà en place, d'une part car certains de nos stages nous avaient laissé une drôle d'impression, d'autre part car bien sûr, le monde de l'enregistrement, comme celui de la musique suit la logique capitaliste en vigueur dans ce monde, logique de laquelle nous souhaitions prendre notre indépendance.

Et puis à côté de ça, bien sûr, la simple idée de monter un projet entre amis, et de créer notre propre studio d'enregistrement et d'approcher le travail d'ingénieur du son en accord avec nos convictions intimes. Faire de la musique aussi : nous sommes tous musiciens et tenons à le rester aussi longtemps qu'on travaillera avec le son, sinon plus !

Par ailleurs, cette idée s'est très vite mêlée à une certaine curiosité, on pourra dire de voyager, de « voir autre chose », quoiqu'il en soit on a assez vite pensé à mener ce projet hors de la France. On a ainsi supposé qu'on pourrait trouver un endroit agréable à vivre, et si possible, un endroit où fonder un tel projet demanderait moins d'argent (et peut-être moins de travail administratif) qu'en France. C'est en discutant avec notre amie Claire que l'idée de Leipzig a commencée à germer (merci à elle !). À partir de là et pendant une année environ, les événements ont suivi leur cours d'une manière assez naturelle : tout en continuant à réfléchir sur la possibilité d'un tel projet, nous avons mis un peu sous de côté, effectué un voyage de repérage qui nous a confirmé ce qui n'était alors pour nous que des « ouï-dire ». Finalement, nous avons déménagé au début du mois de Mai 2012.

En effet, on s'est très vite rendu compte dès notre arrivée que Leipzig est une ville en pleine dynamique où énormément d'initiatives se créent à des échelles humaines et où la culture à toute sa place. Ainsi avons nous passé un été très agréable fait de soleil, de parcs, de lacs et de rencontres. Au bout d'un mois, nous avons emménagé dans le quartier est de Plagwitz où nous avons découvert une véritable vie de quartier qui nous a bien vite fait oublier l'atmosphère de certaines grandes villes.

Évidemment, le fait d'habiter à Leipzig nous a aussi donné une idée plus approfondie de cette dynamique démographique et culturelle. De fait, nous avons compris que la ville change d'année en année et que ce mouvement de repeuplement que certains de ces quartiers connaissent participe également à une certaine hausse du « niveau de vie » ; dans ce coin de la ville qui était à ce qu'on a entendu dire presque désert il y a dix ans se trouveront certainement les loyers les plus chers de la ville dans un futur proche.

Néanmoins, il fait à l'heure actuelle encore très bon vivre à Leipzig, et nous n'avons jamais regretté notre choix. Le premier mois, au cours duquel nous avons été chaleureusement hébergés par des amis d'amis et même parfois par des inconnus, nous ont permis de rencontrer beaucoup de personnes, et c'est de ces rencontres que sont nés nos premiers travaux pour le studio. Dans un prochain article, nous vous parlerons donc des débuts du studio Roy de Rats.

More in this category: Antape & Kotekan Split Album »
TOP
TOP